Rachel Fandi

Chanteuse auteur-compositeur, autodidacte, commence son parcours à l’adolescence en explorant sa voix en chantant  la Soul et le R&B. Elle joue de la flûte traversière et commence à chanter des aires de chant lyrique, prend des cours au conservatoire de Nantes mais lorsqu’elle apprend qu’elle doit se consacrer exclusivement au chant lyrique, elle décide de partir n’ayant pas l’intention d’abandonner la Soul, le Funk, le Gospel.

En 1992 elle découvre le jazz avec le compositeur interprète Albert Magister. Une belle aventure commence avec la création du quartet « Yachamak,  plus de 180 concerts en quatre ans. Festivals Eclat de Voix, Rendez vous de l’Erdre…

Parallèlement Rachel Fandi fait des chœurs pour des artistes tels que Touré Kunda « Sili Béto » Philippe Katrine « Mes mauvaise fréquentations » Puis, fait une tournée avec la chanteuse Lio…En 1995, l’aventure continue elle se prête au jeu de l’écriture pour quatre voix sur quelques morceaux grâce à une nouvelle opportunité enthousiasmante, la formation du quartet vocal féminin 5pm au répertoire Gospel Jazz. Le groupe se produit au festival d’été de Nantes. En 1996, un EP plus personnel aux sonorités Jazz et musique du monde se concrétise, c’est le fruit d’une collaboration avec Albert Magister aux arrangements Rachel signe les paroles et les mélodies. Elle s’installe à Paris en 1997, intègre une grande chorale de Gospel dirigée par un Afro Américain, L’énergie qui se dégage de cet ensemble vocal est d’une puissance inouïe et source d’inspiration. Rachel part pour Chicago en l’an 2000 et s’immerge pendant quatre années dans la vibrante culture afro Américaine de cette ville mythique, divers collaborations voient le jour, la rencontre la plus marquante est un groupe de Hip Hop » conscient », Les Primeridians.» duo underground engagé de Chicago. Elle participe à l’album « Da allnighta » en 2004. Elle compose de nouveaux morceaux inspirée par sa vie à Chicago. De retour en France en 2008, après une grande pose, elle renoue avec le chant avec une collaboration sur l’album «  Invisible worlds » de Mukta groupe nantais de Jazz aux sonorités indiennes. En 2009, le Bleue Room Quartet, avec un son énergique grâce au Piano Rhodes, donne une dynamique différente au chant, et permet une expression plus puissante de la voix. Les standards de jazz sont arrangés par Olivier Rousseau, Blue Room Quartet s’est produit aux Rendez-vous de l’Erdre. Puis au Pannonica en 2013, ainsi qu’à Bologne dans le cadre de la journée du Jazz de l’Unesco.

Rachel enseigne le chant à l’école de Musique et de danse de Vertou entre 2013 et 2017. Ainsi que dans l’école Nantaise « Planète Jazz » depuis 2014. Parallèlement, elle se produit dans diverses formations.

En duo piano voix avec Isabelle Fiévet dans un répertoire Jazz Soul et chant lyrique.

Les Sand Sisters sextet swing Nantais.